Les Rhinolophes

Émissions sonores des Rhinolophes (ici Petit Rhinolophe) : Fréquence Constante

En hétérodyne (comparaison de fréquence en direct)

 

En expansion de temps (son ralenti 10 fois)

 

Le Grand rhinolophe, Rhinolophus ferrumequinum

De la taille d’une grosse boîte d’allumettes, le Grand rhinolophe est le plus grand des Rhinolophidés d’Europe. Les pelages dorsal et ventral présentent peu de contraste et sont généralement brun-gris. En France, il est noté « Assez Commun » au sud d’une ligne allant de Caen à Belfort.

Dans le Limousin, elle est bien représentée dans le sud de la Corrèze mais rare dans les 2 autres départements. L’espèce semble absente au-dessus de 600 m d’altitude sauf dans les Monédières. Les milieux semi-ouverts structurés semblent être ses habitats de prédilection. Aussi, le Limousin avec une alternance de prairies de pâture et de milieux boisés est propice à son installation. En effet, amateur de bousiers, il affectionne les zones d’élevage extensif mais la température semble être le facteur limitant à son émancipation régionale, compte tenu de son caractère méditerranéen. Les haies et lisières sont très importantes car elles concentrent ses proies, connectent le paysage et guident les individus sur leurs territoires de chasse. En hiver, il occupera presque exclusivement les cavités souterraines en tout genre (cave, gouffre, tunnel, etc.).

 

Le Petit rhinolophe, Rhinolophus hipposideros

Le plus petit des rhinolophes de France porte bien son nom. De la taille d’un œuf, il présente un pelage dorsal brun à gris contrastant assez bien avec le ventre généralement blanc. En hibernation, il s’enveloppe entièrement dans ses ailes et fait penser à une petite figue accrochée à la voûte.

En France, il est assez commun sur toute la partie sud de la Loire mais un peu plus rare au-dessus de cette limite. En Limousin, il est présent dans les trois départements mais occupe davantage la partie occidentale et tend à éviter les zones d’altitude au-dessus de 600 m.

C’est une espèce qui affectionne les structures verticales que sont les haies et les lisières et va chasser aussi bien en forêts feuillues et/ou mixtes qu’en bocage ou dans des milieux plus anthropisés tels que les parcs et jardins des villages. En été, les nurseries s’établissent principalement en milieu bâti. Les gîtes sont alors variés pour peu qu’ils présentent un volume suffisamment grand et une température moyenne entre 23 et 26°C. C’est une espèce sédentaire qui ne se déplace que rarement de plus de 20 km pour gagner son site d’hivernage. En hiver, il va se réfugier davantage dans les cavités souterraines tamponnées (environ 10°C) et présentant une forte hygrométrie (> à 70 %). Les individus s’accrochent sur tous types de supports ; câbles électrique, fil de fer, tuyau en PVC, bouteilles entreposées dans la cave, bâches plastiques…

 

Le Rhinolophe euryale, Rhinolophus euryale

C’est le rhinolophe le plus rare de France après le Rhinolophe de Méhely qui lui n’a pas été mis en évidence depuis plusieurs années maintenant. De taille intermédiaire entre le Petit et le Grand rhinolophe, la différence avec ce dernier est difficile à percevoir. L’intérieur du pavillon est nettement rosé chez R. euryale et le pelage du ventre, blanc pur, contraste assez nettement avec les poils brun-roux du dos. La lancette est également pointue à son extrémité alors qu’elle est arrondie chez les deux autres rhinolophes présents en Limousin. Cette espèce ne s’enveloppe jamais entièrement dans ses ailes.

Espèce méridionale présente depuis les Pays de Loire jusque dans le sud de la péninsule ibérique. Aujourd’hui si l’espèce est présente dans de nombreux départements, cinq d’entre eux rassemblent 70 % des effectifs. Le sud-Ouest de la France présente les effectifs les plus importants. En Limousin, seuls deux gîtes de reproduction sont connus (et quatre sites d’hibernation) ; situés en Corrèze, ils sont classés en Natura 2000.

Bien qu’il puisse occasionnellement s’installer dans des bâtiments, le Rhinolophe euryale reste inféodé au milieu souterrain aussi bien pour ses gîtes de mise bas que pour passer la mauvaise saison. De même, quelque soit la saison, l’espèce est grégaire, formant des essaims dense (jusqu’à 2000 individus en hiver). C’est l’une des rares espèces d’Europe où les mâles se mélangent avec les femelles au sein des colonies de mise bas. Son vol est lent et très manœuvrable ce qui lui permet de chasser dans les milieux denses. Il exploite ainsi les milieux bocagers dense et les milieux boisés, notamment les chênaies.


Évènements à venir

Juil
18
lun
2022
20 h 00 min Animation Trame Nocturne sur les... @ Gymnase Roger Couderc
Animation Trame Nocturne sur les... @ Gymnase Roger Couderc
Juil 18 @ 20 h 00 min – 22 h 00 min
Venez découvrir le monde incroyable des Chauves-souris, ces êtres volants capables de se déplacer dans la nuit ! Une présentation sur les Chauves-souris et une balade nocturne guidée par un naturaliste du Groupe Mammalogique et
Août
23
mar
2022
19 h 15 min Animation Trame Nocturne sur les... @ Centre Nature La Loutre
Animation Trame Nocturne sur les... @ Centre Nature La Loutre
Août 23 @ 19 h 15 min – 21 h 00 min
Venez découvrir le monde incroyable des Chauves-souris, ces êtres volants capables de se déplacer dans la nuit ! Une présentation sur les Chauves-souris et une balade nocturne guidée par un naturaliste du Groupe Mammalogique et
20 h 30 min Nuit de la chauve-souris au Gouf... @ Gouffre de la Fage
Nuit de la chauve-souris au Gouf... @ Gouffre de la Fage
Août 23 @ 20 h 30 min – 23 h 30 min
Venez découvrir la vie extraordinaire de ces mammifères nocturnes volants que sont les chiroptères !!! Au moment du crépuscule, des milliers de chauves-souris s’envolent du gouffre pour partir chasser les insectes. Tout en observant et
Août
26
ven
2022
19 h 15 min Animation Trame Nocturne sur les... @ Salle Simone Signoret
Animation Trame Nocturne sur les... @ Salle Simone Signoret
Août 26 @ 19 h 15 min – 21 h 00 min
Venez découvrir le monde incroyable des Chauves-souris, ces êtres volants capables de se déplacer dans la nuit ! Une présentation sur les Chauves-souris et une balade nocturne guidée par un naturaliste du Groupe Mammalogique et
20 h 30 min Nuit de la chauve-souris à la ré...
Nuit de la chauve-souris à la ré...
Août 26 @ 20 h 30 min – 23 h 00 min
Venez découvrir les mœurs étonnantes des seuls mammifères capables de voler. Balade guidée par un naturaliste du Groupe Mammalogique et Herpétologique du Limousin (GMHL).
Sep
2
ven
2022
21 h 00 min Animation Trame Nocturne sur les... @ Veyrinas
Animation Trame Nocturne sur les... @ Veyrinas
Sep 2 @ 21 h 00 min – 22 h 00 min
Venez découvrir le monde incroyable des Chauves-souris, ces êtres volants capables de se déplacer dans la nuit ! Une présentation sur les Chauves-souris et une balade nocturne guidée par un naturaliste du Groupe Mammalogique et

Et sur Facebook ?

J'observe, je transmets, je protège : www.faune-limousin.eu la base de données naturalistes en ligne.

Nos partenaires | Nous contacter | Espace presse | Mentions légales


Le GMHL bénéficie de l'aide de la Région dans le cadre du dispositif Emplois Associatifs       

logo ALPC     logo DREAL